JOB - Chapter 40

1 - L'Eternel, s'adressant à Job, dit:
2 - Celui qui dispute contre le Tout-Puissant est-il convaincu? Celui qui conteste avec Dieu a-t-il une réplique à faire?
3 - Job répondit à l'Eternel et dit:
4 - Voici, je suis trop peu de chose; que te répliquerais-je? Je mets la main sur ma bouche.
5 - J'ai parlé une fois, je ne répondrai plus; Deux fois, je n'ajouterai rien.
6 - L'Eternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit:
7 - Ceins tes reins comme un vaillant homme; Je t'interrogerai, et tu m'instruiras.
8 - Anéantiras-tu jusqu'à ma justice? Me condamneras-tu pour te donner droit?
9 - As-tu un bras comme celui de Dieu, Une voix tonnante comme la sienne?
10 - Orne-toi de magnificence et de grandeur, Revêts-toi de splendeur et de gloire!
11 - Répands les flots de ta colère, Et d'un regard abaisse les hautains!
12 - D'un regard humilie les hautains, Ecrase sur place les méchants,
13 - Cache-les tous ensemble dans la poussière, Enferme leur front dans les ténèbres!
14 - Alors je rends hommage A la puissance de ta droite.
15 - Voici l'hippopotame, à qui j'ai donné la vie comme à toi! Il mange de l'herbe comme le boeuf.
16 - Le voici! Sa force est dans ses reins, Et sa vigueur dans les muscles de son ventre;
17 - Il plie sa queue aussi ferme qu'un cèdre; Les nerfs de ses cuisses sont entrelacés;
18 - Ses os sont des tubes d'airain, Ses membres sont comme des barres de fer.
19 - Il est la première des oeuvres de Dieu; Celui qui l'a fait l'a pourvu d'un glaive.
20 - Il trouve sa pâture dans les montagnes, Où se jouent toutes les bêtes des champs.
21 - Il se couche sous les lotus, Au milieu des roseaux et des marécages;
22 - Les lotus le couvrent de leur ombre, Les saules du torrent l'environnent.
23 - Que le fleuve vienne à déborder, il ne s'enfuit pas: Que le Jourdain se précipite dans sa gueule, il reste calme.
24 - Est-ce à force ouverte qu'on pourra le saisir? Est-ce au moyen de filets qu'on lui percera le nez?